Aléas de la vie et Vacances de Pâques

18h49, 19 avril 2014. On est couché dans la roulotte. Ana, notre hôte et nouvelle grand-mère vient de nous donner à manger : jambon et medica (rakija au miel) maisons. Nous sommes le week-end de Pâques, les Croates mangent du jambon et boivent de la rakija. Aujourd’hui nous n’avons rien fait en termes kilométriques. Pourtant à 8h du mat’, on était prêt à partir. Les écuries étaient nettoyées, les hôtes étaient remerciés, les harnais étaient disposés en rang d’oignons à côté de la roulotte, les juments avaient mangé leur portion d’avoine et on avait fait caca dans le fond du jardin. Tout était fin prêt, on pouvait partir. Voilà qu’on doit se résigner à rester à Kraljeva Velika quelques jours de plus dans le meilleur des cas. L’un dans l’autre, ce contretemps n’est pas très grave, ça signifie que l’on pourra passer le dimanche de Pâques chez nos hôtes, un dimanche comme les autres passé à manger du cochon et à boire de la rakija tout en essayant de s’occuper de nos chevaux.

IMG_2974

Ce paragraphe illustre parfaitement les aléas que connaissent nos vies à l’heure équine. Ainsi, à la bru de la voisine (oui, on en rencontre du monde en voyageant en roulotte), Clément a dit : Tout ce voyage a été fait par hasard (et qu’elle serait enceinte dans quelques mois mais ceci n’a rien à voir avec notre histoire). Il n’avait pas tort (probablement pour l’un comme pour l’autre). Du mode de déplacement à la destination finale en passant par le professeur équestre, rien ne s’est passé comme nous l’avions imaginé originellement. Sans que cela veuille dire pour autant que nous ayons dérapé ou pire encore que nous ayons failli à notre aventure. Nous sommes plus dans la situation d’une jument de trait aveugle se retrouvant inscrite par hasard dans un concours de jumping : elle peut le faire, mais c’est dur. Ce voyage fou se passe à merveille car rien ne se passe comme prévu. Heureusement que nous sommes des chèvres en somme. Comprenez qu’au moment où nous vous écrivons, nous devrions nous trouver quelque part en Albanie avec Francis et Kocka comme étalons de trait.

IMG_2773

Nous avons passé beaucoup de temps en Slavonie orientale ; un temps précieux utilisé à essayer de comprendre la législation européenne et à la traduire en croate. Et nous avons rencontré énormément de gens. Ainsi, exception faite des personnes que nous avons côtoyées au jour le jour depuis notre prime enfance, nous connaissons les us et coutumes des habitants de cette région comme si nous y étions nés, que ce soit par leur mode de vie, leurs intérêts et leurs plus profondes pensées (y compris toutes les répercussions que l’Union Européenne ait eues sur les petits producteurs de lait locaux en Croatie). Ceci constitue peut-être d’ores et déjà l’une des plus belles réussites de notre voyage, de notre expérience. Nous devons surtout ce bonheur par le truchement de notre désinhibée volonté de rencontrer des gens et de satisfaire nos appétits. En effet, nos tentatives d’achat de salades au matin se transforment bien souvent en avalanche de saucisses et de rakija gratuites au soir.

IMG_3023

20h58, 22 avril 2014. Après une belle journée de 20 kilomètres, nous sommes tranquillement assis devant la roulotte, occupés à écrire ces lignes en écoutant Chinese Man (big up à Bombes) sur notre radio fonctionnant à l’énergie solaire. Les gens du village sont déjà spontanément venus nous apporter leur lot de victuailles locales et leurs meilleurs vœux (srtan put). Plus tôt ce matin, nous avons quitté Kraljeva Velika avec la bénédiction du vétérinaire local, lequel a réglé notre entière situation administrative en deux heures alors qu’il nous avait fallu une semaine auparavant pour en arriver à ce stade avec Lili, la première de nos juments. Nous avons pu alors nous adonner à nos habitudes matinales qui consistent à abreuver et nourrir nos chevaux, à pisser par la fenêtre, à faire copain/copain avec les alcoolos, à ramasser les bouteilles qui trainent sur le sol et à séparer les vivres épars des saucissons tout mal sur lesquels les mouches se sont déjà accouplées.

IMG_2822

Alors, ainsi assis dans l’herbe, après une longue journée, nous pensons à tout le chemin parcouru depuis le début. Arrivés en Croatie, nous n’y connaissions rien aux chevaux et aux Croates. Ou presque. De notre arrivée à Strmen, à notre départ pour Sunja où nous avons étudié la science des équidés jusqu’à notre départ en catastrophe pour la zone vétérinaire d’où provient Lili afin de régler des affaires administrativo-vétérinaires, nous avons déjà trotté notre petit bonhomme de chemin. Aujourd’hui, nous sommes définitivement lancés dans notre nouvelle vie.
Cessons maintenant de parler du passé ou de l’avenir, tout cela n’est que bien trop vague pour des personnes dont l’horizon se situe à vingt mètres devant eux et consiste à maintenir son cheval en bonne santé. Pour ceux qui s’inquiètent, cessez vos simagrées, tout va bien. Pour ceux qui se réjouissent de lire de nos nouvelles, rassurez-vous ce n’est pas la dernière fois. Pour ceux qui se moquent, allez-y, on s’y donne à cœur joie par ici. Pour ceux qui s’en tapent, allumez la télé et regardez la Nouvelle Star, Clément y jouera de l’harmonica et Damien chantera un solo.

Publicités

Une réflexion sur “Aléas de la vie et Vacances de Pâques

  1. Peu importe le nombre de kilomètres et la direction prise, c’est les rencontres faites, les amitiés créées, la découverte des gens et d’autres manières de vivre qui comptent. Voir à 20 m devant soit avec un regard à 360° et l’objectif fixé à des centaines de kilomètres de là, c’est peut-être cela le paradoxe de cette aventure.

    Anne & Ben

Poste un com'

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s